20230920_091511
IMG_4740
08
IMG-20230601-WA0000
_Z8A1361_cr
IMG_20230122_120243_Bokeh
Mont de Grange
previous arrow
next arrow

2020 – février

2020 – février

Un clic sur la photo et vous êtes en montagne

Dimanche 23 février

Col de Menouve vers le Grand St Bernard  (ski )

Chef de course : Dominique Combeaud

Photos :  Chantal David

10 personnes
900 m de dénivelé bonne neige

Dimanche 23 février

vers Belair (raquettes)

Chef de course Jacqueline Benand
9 participants.
Temps mitigé entre nuages et soleil bien plus présent en après midi.
Neige de printemps à chercher de plus en plus haut en faible quantité.
Au départ depuis les bords de Dranse un peu après Abondance, nous empruntons les sentiers forestiers pour regagner les Ouyes, Plaine Joux, puis le chalet de Leschaux à 1600 m d’altitude. De là, nous chaussons les raquettes pour rejoindre le col de Belair, un point de vue magnifique sur le Chauffé et une partie des montagnes du Chablais . Nous redescendons sur les chalets de Pertuis, le tapis neigeux étant trop instable et sans bons appuis, par sécurité Jacqueline décide de faire demi tour. Nous repassons le col de Belair et allons trouver un coin sec au soleil pour casser la croûte. Au retour sur Plaine Joux nous faisons une boucle vers le Chon puis les chalets de la Plagne puis redescendons les alpages vers les bords de Dranse.
Très belle sortie peu habituelle, à refaire bien sûr.
Merci à Jacqueline

Samedi 22 février 

Formation PSC1

Organisateur : Bernard Moreau
Intervenant : UDSP 74, Ludovic Ansaldi
Participants : 10
Formation incontournable et indispensable animée avec rythme et interactions, ambiance studieuse et convivialité autour du buffet canadien.

Jeudi 20/dimanche 23 février

En Suisse vers Lucerne

Belen, Marie-Noël, Michel, Mireille, Nicole, Jean-Paul, Serge et Christa se retrouvent au départ jeudi 20 février avec les valeureux chauffeurs Jacques et André. Arrivés à Lucerne vers 10h nous découvrons la vieille ville avec son mur d’enceinte de la Musegg et ses tours où stationne une légion romaine ! Puis les façades peintes des corporations, celles des Pfister ou des Fritschi, qui sont à l’origine du carnaval. Traversée du célèbre pont couvert Kapellbrücke sur la Reuss. Puis grand bain de foule pour le carnaval qui rassemble toute la population ; du bébé en poussette au papy en fauteuil roulant : un seul mot d’ordre « Tous déguisés » ! Masques grotesques, imagination débridée pour les costumes ou les nombreux chars, costumes très élaborés pour les multiples fanfares. C’est bon enfant, joyeux et nous regrettons de ne pouvoir assister à tout le défilé, ni d’être déguisés.
Il est temps de gagner notre hébergement. En route nous traversons tout le canton de Lucerne, avec la biosphère de l’Entlebuch. Retour au pays, non pas de Heidi, mais de Christa….Souvenir, souvenir et arrêt photo devant sa maison natale à Escholzmatt. Notez au passage tous ces noms imprononçables qui donnent l’impression d’éternuer !
Le refuge Schrattenblick des AN du coin se situe dans le Hillferntal, juste à la limite du canton de Berne. Très confortable et bien agencé nous y sommes seuls pour les 29 places. Le feu ronronne dans le poêle à notre arrivée.
Vendredi : départ du chalet sous les flocons. Nous écourtons la balade car la brume nous cache le point de vue et nous passons l’après-midi avec les visites prévues le lendemain : fromagerie de Marbach, achat de fondue, yaourts, meringues et crème pour le repas du soir. Puis l’usine de biscuits Kambly à Trubschachen. Des dizaines de rayons et des centaines de biscuits à tous les parfums, sucrés ou salés que l’on peut déguster à volonté. Pour le goûter ça tombe rudement bien !
Samedi : soleil et ciel bleu pour une longue, bien longue rando le long des falaises de la Schratteflue. Une variante improvisée nous entraîne dans la forêt où les nombreux arbres couchés par la tempête précédente nous obligent à chercher où et comment passer. Certains passages un peu scabreux pimentent le parcours…20km ! Qui l’eut cru ! Et un de plus pour trouver un bistro ouvert…
Dimanche : remue-ménage pour laisser le refuge propre en ordre. Puis balade tranquille sur les crêtes du Rämisgumme, jusqu’à la limite du canton de Berne, sans les raquettes et le matériel DVA, de flaques de neige en larges portions de prairies.
Bref arrêt à Berne pour le dernier verre sur le chemin du retour. Nature, culture, folklore, gastronomie….un bien agréable séjour chez nos voisins grâce au dynamisme de Christa et la bonne humeur de chacun.

Dimanche 16 février

Vers le Pic Chaussy

Chef de Course : Arnaud D
Participants : 8
9h00 du matin depuis le col Les Mosses (1440 m), nous sommes tous surpris par une douceur matinale anormale pour un mois de Février et par l’absence de vent. Test DVA opérationnels, nous avons rejoins le lac de Lioson sur lequel quelques plongeurs motivés se préparaient à la recherche certainement d’un frisson…Une fois le lac contourné nous nous lançons à l’ascension du sommet sans nom (2300 m) à l’Est de la Pointe des Sermeleys. Après un rapide aperçu de l’étendu du panorama des Diablerets – Dents du Midi – Chablais Français, nous allons profiter d’une belle descente dans une neige poudreuse pour revenir à proximité du lac. Petit en cas avant de remettre les peaux pour regagner le col (2090 m) de la voie normale qui conduit au Pic Chaussy. Le vent nous contraints d’envisager immédiatement la descente à la recherche d’un endroit abrité à 1810 m d’altitude pour la pause déjeuner. Retour aux véhicules à 14h30. Très belle course aux paysages fantastiques accompagnée d’une météo douce et d’une neige agréablement bonne à skier. Merci Arnaud.

Dimanche 16 février

Pointe des Jottys (pédestre)

Sortie pédestre (eh oui, en février !)
Chef de course : Christian Crémer
16 participants

Photos : Caroline Cézard

Jeudi 13 février

La Chailla (Ski)

Chef de course : François Tupin et Chantal David

Nombre participants : 14
Photographe : Sylvie Rodriguez
Nuageux mais bonne visibilité. Quelques passages gelés qui a nécessité les couteaux.
Venteux au sommet et mauvais temps arrivant nous sommes redescendus tout en bas aux Mouillettes pour le casse-croûte. Neige assez bonne dans l ensemble. Ambiance sympat
Merci aux encadrants. Pas facile de trouver des versants avec de la bonne neige

Dimanche 9 février 

Dent de Valerette (R)

Chef de course: Gaëtan et Jacqueline. 9 participants. 950m de dénivelé. Grand soleil. Une montée en deux temps, dans les prés, une piste facile pour reprendre notre souffle, et ensuite la traversée de la forêt pour finir par la dernière ascension jusqu’au sommet. Descente technique dans des neiges très variées. Des points de vue sur les sommets suisses, sur le Chablais et sur la vallée du Rhône

Dimanche 9 février 

Combe suspendue (ski)

Chef de Course : Arnaud D.
Participants : 7
Photographe : Stéphane L
Rassemblement de 07 participants à 9h00 au départ du parking de la Chêvrerie (1120 m) pour une course menant à la Combe Suspendue (1955 m) à l’aplomb permanent de la majestueuse face nord du massif du Roc d’Enfer. Une pause casse-croûte au 2/3 de la descente adossé à un chalet au Grand Souvroz (1530 m). Beau soleil et panorama sur le Roc d’Enfer – La Combe Suspendue – Chalune – avant le finish sur la piste rouge menant au parking. A refaire…Merci Arnaud pour cet alternative sachant qu’il est de plus en plus compliqué de trouver des spot offrant tout simplement un enneigement

Jeudi 6 février

Tête de Bossetan (SKI)

Grand beau temps pour cette sortie de 12 participants.
Pas un souffle au sommet.
Neige bien travaillée par le vent, plaques de glaces par endroits, mais profonde et légère dans les creux et combes, bien choisis à la descente par Marianne.
Photos JP Jacquier

Jeudi 6 février

Sources de Publier (Rando piano)

chef de course Jean Paul FOHR
8 participants
Départ du parking Pinard en passant par toutes les sources de PUBLIER et retour par les parcs de Maxima, des cèdres, du Mottay, du Miroir.

Du dimanche 2 février au samedi 8 février

Traversée du Vercors en raquettes et pulka

 

 

Chef de course : Bernard MOREAU
Nombre de participants : 8 personnes
Photographes : Claude – Christa – Carmen
Sortie en autonomie complète avec pulkas de transport
Semaine particulièrement « venteuse »;Dimanche 2 février
Vers Seytroux (Rando piano mouillée)

Sortie prévue : Col de Balme.
Chef de course : jean-Paul Fohr
Nombre participants : 7
Photos : Marie-Noëlle Bastard-Rosset
Départ au-dessus des Granges à l’est de Seytroux –  alt environ 1100 m – Petite pluie qui ne nous décourage pas. Nous faisons le choix de ne pas prendre les raquettes, pensant que la route sera assez dégagée. Très rapidement nous marchons dans la neige très mouillée, qui enfonce, parfois plaques de glace rendues glissantes par la pluie.
A environ 1300 m petite pause sous des épicéas. Les troupes sont bien mouillées nous décidons de redescendre.
Retour aux voitures à 12h30, pas d’arrêt pour boire un coup car nous sommes trop mouillés.
Expérience de conditions météo peu favorables, bonne occasion de refaire le point sur les équipements nécessaires pour rester confortables en cas de mauvais temps.
Nous nous promettons d’y retourner en été pour aller jusqu’au Col.