20230920_091511
IMG_4740
08
IMG-20230601-WA0000
_Z8A1361_cr
IMG_20230122_120243_Bokeh
Mont de Grange
previous arrow
next arrow

2021 – Septembre

2021 – Septembre

Un clic sur la photo et et revivez vos sorties montagnes

Jeudi 30 Septembre
Les Rochers de Leschaux

Chef de courses : Bernard Moreau
Participants : 11 dont Bernard
Photographes : Bernard Moreau, Jacques Pouppeville et Jean-Claude Duret

 

 

 

 

 

Samedi 25 Septembre
La Tour Famelon et la Tour Mayen (CH)

Chef de course : Dominique Combeaud
Participants : 15 dont Dominique
Photographes : Jean-Claude, Jacques Pouppeville, Marie Aude et Brigitte Lesens

Départ de la COMBEBALLAZ (1284m) en bordure de la route des Mosses en direction de la Tour de Famelon.
Le sentier, large et empierré, monte dans les alpages puis devient une sente puis s’engage dans un vallon sauvage jusqu’au pied de la Tour de Famelon.
De là, nous suivons le sentier de droite qui contourne la montagne par l’ouest.
Plus loin se présente une sente assez raide sur la gauche où nous croisons une partie de la démontagnée d’un troupeau de vache qui a pris un peu peur de nous et part dans tous les sens.
Une chaîne facilite la dernière difficulté avant le sommet de la Tour de Famelon (2138m).
On peut jouir d’une vue panoramique sur la Tour de Mayen, Les Lapiaz du Truex, les Dents du Midi, le Mont Blanc, les Diablerets, le Mont d’Or, la Dent de Corjon,…
Nous re descendrons par côté ouest vers La Tour de Mayen en face.
Mais avant de rejoindre ce sommet, voici qu’arrive le moment fort de la randonnée… la traversée du grand « plateau » de Lapiaz.
Le balisage fait des tours et détours, monte et descend ; il faut s’aider des mains à plusieurs reprises et redoubler de vigilance.Sortie de cet environnement rocheux : Sur les Truex : 2194m où nous faisons une bonne pause-repas-sieste et croquis par notre fidèle aquarelliste Jean Paul.
Le chemin de retour s’est fait par un long chemin varié avec des vues magnifique à la lumière d’après midi de fin d’automne.  Vue panoramique sur les Diablerets , les Dents du midi, le Léman etc
Une légère descente s’amorce au-dessus du Lac Segray puis une sente qui chemine à flanc de montagne, plus balisée, mais perceptible.
D+ 1130m et 19,60 km. C’était ce denier chiffre le plus dure.Conclusion : très belle boucle, excellente ambiance et un peu de fatigue pour le lendemain. Brigitte Lesens

Jeudi 23 Septembre
Pointe d’Angolon

Chefs de course : Brigitte Lesens et Dominique Combeaud
Participants : 10 + chefs de course
Photographe : Jacqueline Benand
Nous sommes partis de la Mouillette à Morzine, en direction des chalets de Cuidex, où les moutons s’apprêtaient à quitter leurs alpages. Puis nous avons attaqué une première montée un peu raide pour atteindre le col d’Angolon. Une petite pause s’impose pour reprendre des forces car ça n’a l’air de rien, mais devant nous, l’arête Sud est rude pour gagner le sommet de la pointe d’Angolon qui se dresse à 2090 mètres. Un magnifique panorama à 360° s’offre à nous, ils sont tous là : Mont-Blanc, Buet, Dents du Midi, Pointe Percée, et tous les autres sommets alentours ! Nous redescendons par le côté Nord, raide et glissant afin de rejoindre le lac de Saint Guérin pour le casse croute ; un chaleureux comité d’accueil nous y attend. Nous rentrons ensuite par le sentier en balcon sous la pointe de Nyon.
Nous terminons cette journée par une visite de la pisciculture de Morzine et l’achat de poissons tout frais pour les gourmands !
Un grand merci à Brigitte et Dominique pour cette belle rando avec un itinéraire varié et peu connu ! Merci Brigitte

Samedi 18 Sepetembre
Les 4 CHA

Chef de course : Jean-Pierre Favre
Participants : 8
Photographe : Brigitte Lesens
1333 m de D+ ; Distance d’environ 12 km
Au départ de la CHÉVRERIE. Vallée du BREVON. A quelque km de chez nous.
Pointes de CHAVAN –  CHAVANNAIS – CHAVASSE – CHALUNE
Superbe journée de début d’automne. Itinéraire hors sentier et inattendue !
Très bonne équipe homogène. Il fallait çà….
Bravo et merci à Jean Pierre. Tout le monde est partant pour d’autres sorties du même style.

Dimanche 12 Septembre
La Pointe du Midi – Massif du Bargy

Chefs de courses : Jean-Pierre Favre
Nombres de participants : +12
Photographes : Jacqueline Benand, Jean Claude Duret
Les sommets sont un peu accrochés ce matin, mais il ne fait pas froid. Nous sommes 13 au rendez-vous, dont Aurélia, une petite nouvelle.
Départ au col de la Colombière pour 860 mètres de D+ en direction du lac de Peyre puis du col de Balafrasse. Petit parcours de crêtes faciles, jusqu’au pied de la Pointe du Midi, un gros piton rocheux. Là, on aurait pu monter tout droit, le sommet n’était plus bien loin… mais on a préféré prendre le sentier qui longe le pied des rochers jusqu’au petit couloir qui nous amène au col du Midi.
S’en suit une petite montée un tout petit peu technique qui nous permet d’atteindre le sommet juste pour… midi !
Pause casse-croute au sommet avec son lot de friandises et digestifs.
Compte tenu du nombre de participants et de la difficulté de la descente côté Bargy, Jean-Pierre décide de redescendre par le couloir de montée jusqu’au pierrier que nous descendons, les uns en courant, les autres plus prudemment, non sans quelques appréhensions… une grande première pour certains, ravis d’avoir dépassé leurs craintes !
Un grand merci à Jean-Pierre pour cette jolie course !!

Jeudi 09 Septembre
Tour des Pavis

Chef de course : Pierre Barrucand
Participants : 5 courageux
Photographe : Jean-Claude Duret
Noel , Anais Colette , Françoise , et Jean-Claude

Dimanche 05 Septembre
Château d’Oche – Darbon – Lac de Case

Chef de course : Jean-Pierre Jacquier
Participants : 11 personnes
Photographe : Jean-Pierre jacquier
Aquarelle : Jean-Paul Fohr

De Bernex La Fetiuère , par grand beau, pour grimper au sommet du Château d’Oche, redescendre légèrement sur l’arête Est, sous la conduite de Chantale, pour couper les herbes hautes et arracher les orties au pied du souvenir d’Olivier.
Pour admirer le vol majestueux des vautours, redescendre sur le lac de Darbon et profiter de ce calme et ce cadre merveilleux pour casser la croûte. Jean-Pierre Jacquier
Pour ensuite redescendre sur les chalets de Darbon, évoquer leur histoire riche et tourmentée, remonter la grande combe nord qui nous mène au col de la Casse d’Oche, et finir en beauté cette journée en prenant un pot aux Chalet d’Oche.
Grand beau temps. Château d’ocre en apéritif et nettoyage du site de la sculpture à la mémoire d’Olivier.
Pique nique au lac de Darbon. Le chef , Jean-Pierre, sort de l’eau après un bon bain. Jean-Paul Fohr.

Dimanche 05 Septembre
La Gümmfluh 2458 m (CH)

Cheffes de course : Catherine Abello et Marianne Moreau
Participants : 7 + les cheffes de course
Photographes : Jacques Pouppeville, Caroline Cézard, Jacqueline Benand.
Un grand merci à nos deux GO Catherine Abello et Marianne Moreau de nous avoir mené au sommet de la Gummfluh et, surtout, de nous avoir épargné la traduction de ce sommet qui, malgré une fin un peu technique, est plus facile à gravir qu’à prononcer. Fort heureusement, une partie câblée nous a permit de recevoir 5 sur 5 les instructions sécuritaires. Très belle région où l’on a apprit que les cornes des vaches étaient façonnées dès le début afin qu’elles aient toutes le même physique.
Rando un peu lointaine qui ne nous a empêché, sur le retour, de savourer notre pot habituel mais, grâce à la providence, un gros nuage nous a accompagné sur la fin du retour et a arrosé cette fin de journée. L’honneur est sauf. Jacques Pouppeville

Catherine et Marianne nous ont emmenés faire ce joli sommet situé dans les alpes Bernoises, qui culmine à 2458 mètres.
Nous sommes partis de Gstaad pour une montée d’abord en forêt jusqu’au magnifique alpage de Wilde Bode, puis nous avons suivi une crête avant de prendre un sentier en traversée sous la pointe de la Gummfluh avec traversée de pierriers, jusqu’à trouver la vire qui nous permettra de monter au sommet. une partie un peu plus technique, équipée d’un câble et de cordes. Nous avons cassé la croute au sommet, avec un panorama à 360° sur la chaîne du Mont-Blanc, le glacier des Diablerets, les géants Eiger, Jungfrau et Monch… et j’en passe ! Le retour se fait par le même itinéraire, jusqu’à la bifurcation où nous avons suivi la direction du Gour de Comborsin.
Une très jolie rando de 1100 mètres D+, avec des paysages et un terrain variés, sous un magnifique soleil.
Une journée et une équipe au top ! Jacqueline Benand

Dimanche 05 Septembre
La Descente de la Ménoge
(Vallée Verte)

Cheffe de course : Bernadette DE ROLAND
12 participants

Balade bucolique entre Habère-Poche et Villard le long de la Ménoge. Belle journée avec le soleil. Très agréable dans les sous-bois le long de la rivière. Antoine Proust

Depuis HABERE POCHE on longe la MENOGE en traversant plusieurs ponts et le lac de CROSSETAZ en direction du PONT DU TRAM en aller/retour. Pique-nique au bord du lac et visite du mémorial d’HABERE LULLIN. Révision des différentes espèces de fleurs, d’arbres dans une ambiance champêtre entre les prés et la forêt que nous traversons par cette belle journée ensoleillée. Nelly Frézier