20230920_091511
IMG_4740
08
IMG-20230601-WA0000
_Z8A1361_cr
IMG_20230122_120243_Bokeh
Mont de Grange
previous arrow
next arrow

2023 – Septembre

Septembre – 2023
Un clic sur la photo et revivez vos sorties montagne

Samedi 30 Septembre
La Jonction

Chef de Course : Stéphane Lauvergeon
 7 participants
Photos : Le team
Vidéo de Quan : https://youtu.be/V97ww7roLCY
Récit : Gaëtan
1601m de D+ et 15 km
Samedi 30 Septembre, qu’elle bonne idée Stéphane a eu de nous proposer de décaler sa sortie  » La Jonction  » avec une météo idéale pour aller à la découverte de ce formidable point nommé ou deux géants viennent se rencontrer.
Partis à 7 heures depuis le cimetière, nous commençons à 8h30 cette grande ascension de 1600 m de dénivelé, Martine, Catherine, Michel, Quan, Farida, Aziz et moi même, une monté bien vertical tout d’abord dans les bois, puis progressivement au grès des épingles nous fait partager les points de chutes des deux géants, ça tangue par la gauche le glacier des Bossons, ça tangue par la droite le glacier de Taconnaz. Tels des océans de glace à l’agonie qui nous émerveillent de leurs robes blanches et leurs dents acérés telles des larmes de couteau infranchissable et hostile.
Il nous a fallu 3h30 d’une marche ardue mais motivée par un spectacle tant attendu.
La magie était au rendez-vous de l’effort, un lieu de recueil d’une beauté éblouissante, un lieu de prières et de respect ou les émotions et sensations se mélangent dans la glace.
Un casse-croute bienvenu et surtout le temps d’avoir le temps de rester un peu auprès de ces géants de glace.
Le moment de se quitter est toujours un peu triste, une descente sans repis pour nos genoux mais bien accompagnée d’un panorama coloré et somptueux.

Après 3h de descente, la soif se fait sentir pour une collation méritée et surtout pour trinquer et remercier Stéphane.

Samedi 30 Septembre
Marche Nordique
Corzent – Séchex

Merci à Jacqueline et Paola pour ce joli parcours apprécié par 17 marcheurs.

Jeudi 28 Septembre
Sur les traces des Dinosaures

Chef de groupe : Pierre Barrucand
7 participants
Récit : Alain Allaert
Photos : Alain et René
Au col de la Geulaz, au nouveau barrage d’Emosson, démarre notre randonnée de la journée vers les traces des dinosaures. Nous traversons cet ouvrage pour ensuite poursuivre notre chemin en balcon face au massif du Mont Blanc jusqu’au refuge de Loria. Là nous poursuivons dans un vallon qui nous conduit au col de la Terrasse. C’est dans ce passage que se situe l’essentiel du dénivelé de la journée à savoir +700m. Bien contents d’être arrivés au col, nous découvrons le Buet et le Cheval Blanc durant le pique nique sorti du sac. Après ce moment de repos, nous descendons au site des empreintes du Vieux-Emosson, le but de cette sortie. C’est enfin par une longue descente vers Emosson, que nous rejoignons le point de départ de cette boucle. Belle journée de randonnée et découverte.
Merci Pierre

Dimanche 24
Le Grand Souvroz / Lac de Pététoz

Cheffe de course Nelly FREZIER
Participants 15 dont 10 au-moins de la marche nordique. Bravo pour leur participation.
Photos Pascal SANGLIER, Hélène VEILEX, Maryse LABADIE
Résumé : Départ tranquille pour le col des Follys jusqu’au resto l’Embuscade au lieu dit Torchon au milieu des pistes de ski. Puis montée « tout droit » dans le pentu pour les 150 m de dénivelé qui restent. Depuis le col descente sur les chalets Grand Souvroz où nous pique-niquons.
Nous faisons un crochet pour aller voir la source du Brévon (magnifique) et du même coup, une partie du groupe n’hésite pas à faire un aller/retour pour aller voir le lac de Petetoz qui se trouve sur le chemin du retour.
Journée ensoleillée et conviviale passée sous le contre-fort du Roc d’Enfer toujours aussi impressionnant.

Dimanche 24
Chalune par le Foron

Cheffe de course : Nathalie Cadet
Photos / Récit : Jacques Pouppeville
9 participants (tes) superbement accompagnés par Nathalie C.
Bon, comme d’habitude, on se bouscule, et on se réveille, on boit son café, on est presque en retard, comme d’habitude. Départ 08h00 du parking de l’éternel repos de Thonon. Après quelques KM sur la route de Morzine, en évitant la vallée de la Manche, nous voilà arrivés au petit parking de Foron. Premières gelées matinales, mais qu’à cela ne tienne, nous partons d’un bon pas dans une petite fraîcheur, qui ne va pas durer longtemps. le temps est ensoleillé, l’humeur badine, et les jambes au rendez vous. Petite halte et discutions avec un autochtone qui, après nous avoir doublé en quad ( l’air pur de nos montagnes), venait contrôler son troupeau de jolies bovines. Il ne nous fallut que très peu de temps pour atteindre le col Foron. Deuxième petit arrêt, petite restauration, petit p… pour certains(es) et nous voilà repartis vers le col Chalune et la pointe du même nom où une agréable petite bise nous incitât à se couvrir un peu. Classique, photos et descente vers un petit promontoire à l’abri du vent, au soleil et devant un superbe panorama pour nous alimenter. Il faisait tellement bon au soleil, et comme nous n’étions pas trop pressés, à nous la sieste, bien étalés sur l’herbe moelleuse. Nous nous délassâmes langoureusement avant de redescendre dans la vallée, où paissent les moutons. Un dernier arrêt au col de l’Encrenaz pour un pot de l’amitié, et ce fût le retour vers nos pénates.
Sympathique randonnée d’environ 920m de D+, bonne ambiance et bon groupe, bien encadré, que demander de plus ? Sinon que cela se renouvelle.

Samedi 23
Marche Nordique

On ne se lasse pas d’une marche nordique bien menée.

Jeudi 21
Via au Rocher de Naye (CH)

Chef de course : François Tupin
Photos / Récit : François
Belle Via côté D+ 6 participants
Départ du col de Jaman puis petite rando de 1h30 pour l’atteindre.
Très belle vue sur le lac Leman et sur le train à crémaillère.
Retour par le col Bonaudon avec la traversée de la grotte de Naye, pas triste avec comme éclairage nos portables.
Retour en contournant la pointe de Jaman.
Beau tour dans une superbe ambiance.

Mercredi 20
Le Mont à Cavouère (CH)

Chef de course : Franck Tupin
Avec 7 participants : Sylvie, Martine, Catherine, Christian, Michel, René et Daniel
Photo et récit : Daniel Pion
Nous avons quitté le parking du cimetière pour rejoindre Derborance situé sur la commune de Conthey VS.
Après Aven, nous empruntons cette belle route dans la vallée de la Lizerne avec un enchainement de tunnels taillés dans la roche et assez surprenant !
Tout au fond se trouve le Lac de Derborance et son refuge à 1462m qui sera notre départ.
Un cadre verdoyant et très imposant car tout le massif des Diablerets est à nos pieds.
C’est lui-même qui forma ce lac naturel, suite à un éboulement.
Nous arriverons très vite… à l’alpage de la Chaux car le sentier démarre fort et bien humide !!!
Petite visite à la cabane de berger-refuge toujours fonctionnelle.
Puis le chemin non balisé devient plus sérieux en traversant des bandes de lapiaz et quelques cairns.
Nous prenons la direction SW pour suivre l’arrête à la roche bien coupante, mais les bonne chaussures sont là.
Avec une bonne humeur et concentration nous arrivons à l’antécime de la Croix, premier sommet du Mont à Cavouère, puis en continuant l’arrête atteindre le deuxième sommet à 2611m.
De magnifiques vues s’offrent à nous sur cet imposant massif des Diablerets et les vallons de la Derbonne et la Lizerne.
Pique-nique convivial sous un beau soleil et redescente par le même chemin ou nous serons tout aussi concentrés.
Très belle découverte pour TOUS et MERCI à Franck de nous l’avoir proposé.

Dimanche 17 Septembre
La traversée des 2 Bargy

Chefs de course : Gaëtan Jäger et Stéphane Lauvergeon
Photos : Quan et Stéphane
Video de Quan : https://youtu.be/dh0tfJC5FZc
Récit : Jacqueline Benand
7 heures, parking du cimetière, il fait encore nuit… Nous sommes 9 au rendez vous : Gaëtan et Stéphane, nos deux chefs de course et 7 participants : Nathalie, Marie-Aude, Christelle, Farida, Pierre, Quan et moi, prêts à en découdre pour cette nouvelle traversée des Bargy, une belle course de 1350 mètres d+ et quelques 16 kilomètres, avec traversée de magnifiques lapiaz géants aux crevasses impressionnantes…
Nous démarrons au lieu-dit « la Boucherie » sous le regard surpris de quelques vaches et gagnons le « Chalet Neuf » par une large piste 4×4. Nous empruntons ensuite un sentier tantôt dans la forêt, tantôt dans les alpages pour arriver à « la Cha ». Un sentier plus raide nous emmène jusqu’à la Tête des Bécus, puis nous traversons les premiers lapiaz très acérés pour arriver au Petit Bargy (2093 mètres). Petite pause au sommet, mais avec le fort vent qui souffle là haut, nous ne traînons pas pour redescendre au col de l’Encrenaz. Face à nous, se dresse l’impressionnante falaise du Grand Bargy, on se demande où l’on va bien pouvoir passer… mais avec quelques passages pieds/mains, ça passe tranquille !!
On arrive au sommet du premier dôme rocheux, l’itinéraire serpente entre les lapiaz, dans une succession de creux et de bosses, et nécessite une attention constante. Il est 13 heures 15 lorsqu’on arrive au sommet du Grand Bargy (2301 mètres), on trouve un coin abrité pour poser nos sacs et profiter d’un pic-nic bien mérité.
Mais pas le temps de s’attarder très longtemps, il nous reste encore du chemin à faire et pas des moindres : la descente du profond ravin qui sépare le Grand Bargy de la Tour, avec la traversée d’une brèche délicate et exposée, puis le passage de dalles où le faux-pas est interdit… Tout le monde passe aisément ces difficultés.
On arrive enfin à la cheminée, passage obligé et tant redouté par certains… Gaëtan et Stéphane installent une main-courante pour sécuriser notre descente et tout le monde passe sans problème cette ultime difficulté.
Nous nous arrêterons quelques instants à l’entrée de la grotte de Montarquis avant de continuer notre descente. Il est un peu plus de 18 heures lorsque nous rejoignons les voitures.
Nous prendrons le verre de l’amitié au Reposoir pour profiter encore un peu de cette belle journée, avec un petit groupe homogène et très sympathique.
Un grand merci à nos deux chefs de course, Gaëtan et Stéphane pour nous avoir permis de faire cette magnifique rando exigeante certes, mais ô combien ludique !!

Samedi 16 Septembre
Marche nordique

Le bois de ville a été une nouvelle fois le terrain pour la marche nordique.

Dimanche 10 Septembre
Les crêtes de Charousse

Chef de course : Dominique Ehinger assister de Bernard et 3 courageux LOL
Photos / récit : Jean-Claude Duret
Départ du parking de la planches au dessus de Novel direction les chalets de Neuteu et col de Neuteu , ensuite on encapes les crêtes avec une vue splendide a 360°, direction le col d’Ugeon en laissant la dent de Vélan a notre gauche, et comme nous étions bien dégourdi Dominique nous fait faire un petit détour a travers champ pour voir si nous pourrions concurrencé les Bouquetins un casse croute vite expédiez au abord des chalets de LOZ et on entames le retour avec une remonté au col de la croix et la grande descente du retour dans un chemin pierreux donc prudence Merci a Dominique pour cette belle rando.

Samedi 09 Septembre
Sortie Flore – Pas de la Bosse

Chef de course: Antoine.
6 participants.
Balade en douceur vers le Pas de la Bosse sur le sentier où les fleurs sont rares, mais où les graines sont très nombreuses.
La reconnaissance est plus délicate.
L’esthétique est toujours là.
Belle sortie sous un soleil bien présent.

Samedi 09 Septembre
Marche nordique

Sous cette chaleur, le bois de ville est l’endroit idéal pour la marche nordique.

Jeudi 07 Septembre
Autour du refuge de Trébentaz

Cheffes de course : Jacqueline Benand et Sylvie Rodriguez
10 participants(tes) + les 2 GO
Photos : Jacques Pouppeville et Sylvie
Récit : Jacques
Que nous aimons ces randos qui nous remplissent le cœur, l’esprit ,et l’estomac. Mais, ne brûlons pas les étapes.
Nous partîmes de la chapelle d’Abondance direction, comme le titre l’indique, le refuge de Trébentaz.
Superbes paysages qui appellent à la contemplation et à la poésie quand, au détour d’un virage et après plusieurs mètres de dénivelé, nous entendîmes un poète déclamé cette rime.
C’est quand qu’on mange? L’appétit me démange !
A chacun son style !
Nous continuons parmi les oiseaux gazouillants, les vaches carillonnantes, jusqu’au détour d’un sapin, où, près du chemin, à l’ ombre, un beau spécimen de la race bovine du genre masculin, ruminant tranquillement, nous regarda passé d’un regard débonnaire.
Peu après, nous longeâmes un parc à troupeau sous l’œil attendri d’un patou . Puis, ce fut enfin l’arrivée au but, que dis-je, au GRAAL tant attendu, le refuge et sa table. A peine assis, ce ne fut que bière, croûte au fromage, saucisse au chou, salade,tarte aux myrtilles Chantilly, café, thé, et, myrtille sur le gâteau, poire et génépi offerts par le propriétaire des lieux. Bon, allez les enfants, il nous reste 100m de D+ pour arrivé à la pointe des Mattes, cela vous fera digérer. Tu m’étonnes ! Et enfin, une douce descente accompagnée d’une dernière marmotte siffleuse, nous permis de rejoindre les voitures, repus et heureux de cette superbe journée pour laquelle nous remercions vivement nos 2 GO Jacqueline et Sylvie et, si d’aventure, l’idée d’une telle randonnée vous revient à l’esprit, n’hésitez surtout pas, il y aura toujours des volontaires pour vous accompagner.;;Bon appétit !!

Dimanche 03 Septembre
La Gummfluh (CH)

Chef de course : Catherine ABELLO
Nombre de participants : 6
Photographe : Alain LEROY
Vidéo de Quan : https://youtu.be/FzJgWAKBiOQ
Résumé de la sortie : Après 2 heures de trajet routier, départ de la rando depuis Gstaad dans le canton de Berne. Depuis notre parking (situé à 1350 m environ), montée au frais dans la forêt jusqu’à Wilde Bode (1643 m) puis nous poursuivons notre chemin jusqu’à Trittlisattel (1850 m). Non loin, nous quittons le GR pour emprunter un sentier pentu en direction du sommet de La Gummfluh. Nous quitterons le végétal pour le minéral. Au passage, nous observons des femelles bouquetins avec petits grimpées sur la roche. Nous arrivons au pied du sommet, reste 100 bons mètres à grimper avec quelques passages sécurisés par des câbles. Pique-nique au sommet avec pour récompense le survol d’un magnifique Gypaète barbu à 10 m au-dessus de nos têtes puis mirage, arrivée de Franck (parti depuis Rougemont) venu nous rejoindre. Bonne ambiance & bonne météo, beaux paysages variés, la rando se terminera par le partage du verre de l’amitié offert par Catherine. Encore Merci à notre Cheffe de course. Alain

Samedi 02 Septembre
Marche Nordique

 

Encadrantes : Josefa et Valérie K
9,5 km au départ de Port Pinard, le long du lac puis montée dans la forêt. Arrêts désaltérants aux sources du Parc Maxima et à la buvette de Farquenoud et crochet au jardin votif Anna de Noailles.

 

Vendredi 01 Septembre
Le tour des Pavis

Chef de course : Jacques Delage
Participants : 7