20230920_091511
IMG_4740
08
IMG-20230601-WA0000
_Z8A1361_cr
IMG_20230122_120243_Bokeh
Mont de Grange
previous arrow
next arrow

2023 – Mars

2023 – Mars
Un clic sur la photo et revivez vos sorties montagne

Jeudi 30 Mars
Pointe de Miribel

Cheffe de course : Christa Hauchard
3 participants : Claude, Colette, et Martine
Devant l’incertitude de la météo nous avons troqué la sortie au Môle pour une sortie à la pointe de Miribel au départ de Torchebise au-dessus de Habère Lullin. Et tout fut au mieux ! une petite averse conforme à la météo suisse et échappé aux prévisions météo blue qui annonçaient de la pluie toute la matinée. Nous avons bien profité des paysages ténébreux sortant de l’hiver et dégourdi nos jambes avec 700 m de dénivelée et 12 km.
Ravi de notre journée.

Samedi 24 Mars

Marche nordique de la semaine avec comme encadrants Valerie & Emmanuel KOPF

Dimanche 19 Mars
Le Mont Chéry

Chefs de course : Stéphane Lauvergeon et Catherine Abello
Participants : 9
Photos : Sylvie Rodriguez
Récit : Stéphane
Quand la météo est pluvieuse, quand le groupe est motivé à se lever tôt un dimanche, quand les plans B ont été pratiqués la veille à Bossetan, le Jeudi à la Combe suspendue, quand la pointe de Chésery est pelée, et bien il reste le col de l’Encrenaz mais quand le Ratti est pelé également il reste tristement les pentes du Chéry Nord……Au lieu de faire le Pic Chaussy.
Et quand la pluie nous empêche de casser la croûte en extérieur, c’est au club que nous terminons notre escapade du dimanche.
On aura eu le mérite de faire prendre l’air aux skis.

Dimanche 19 Mars
Pointe de Cercle

Chef de course :  Pierre Barrucand
5 participants : Pierre, Andrés, Marie-Madeleine, Marion, Colette
Sortie raquette transformée en pédestre par manque de neige

 

 

 

 

Samedi 18 Mars
Rosablanche (CH)

Chefs de course : Jean-Pierre Jacquier et Yves Brulport
Participants : 6 (Laurence, Sabine, Blandine, Laetitia, Bertrand et Jacqueline)
Récit : Jacqueline
Samedi matin, nous voilà partis à l’aube pour une grande randonnée à ski dans le Valais Suisse d’un peu plus de 1600 mètres d+ et quelques 26 km aller/retour : la Rosablanche, un beau sommet qui culmine à 3336 mètres. Nous partons de Siviez dans le Val de Nendaz à 8H30 ; première étape, le barrage du Cleuson que nous longeons sur toute sa longueur par la gauche. C’est le passage le plus délicat de la journée, la neige est encore dure, pas question de dévaler la pente, le lac est juste quelques dizaines de mètres plus bas, à peine recouvert par la neige ! Nous croisons quelques skieurs de piste qui descendent du Mont Fort, moins courageux que nous, ils sont montés avec les remontées mécaniques…
Puis, s’ensuit une longue montée sur des pentes faciles, le soleil commence à chauffer et la neige colle un peu, nous sommes obligés de nous arrêter pour farter nos peaux. Nous passons à proximité du Petit et du Grand Mont Calme, puis nous arrivons sur le glacier de Prafleuri ; l’arrivée est en vue mais il commence à se faire tard, la montée nous a pris plus de temps que prévu. Jean-Pierre décide que nous n’irons pas au sommet car cela nécessiterait de nous encorder et de chausser les crampons et prendrait trop de temps. Nous nous arrêterons donc à 3300 mètres ; le temps de prendre quelques photos et de retirer nos peaux, nous voilà partis pour une grande descente, sur une neige très légère, un vrai régal à skier !
Nous faisons une petite pause à mi-parcours pour casser la croûte tant qu’il y a encore un peu de soleil, puis nous attaquons la dernière partie de la descente avec de nouveau la traversée du barrage, dans l’autre sens, toujours aussi longue et délicate, mais tout se passe bien, nous arrivons tous de l’autre côté sans encombre.
Il nous reste à descendre la route bien enneigée jusqu’à Siviez. Le jour tombe, il est 19 H lorsque nous arrivons aux voitures et c’est en nocturne que nous terminons la rando !!!
Une journée magnifique dans un décor grandiose, et pour reprendre les mots de Jean-Pierre : une belle « balade » dans le grand blanc…
Un immense merci à nos deux chefs de course Jean-Pierre et Yves qui nous ont permis de vivre cette belle aventure hors du commun, dans la joie et la bonne humeur !

Samedi 18 Mars
Marche nordique

Encadrants :  Valérie Prieur et Maryse Labadie
La marche nordique fait de plus en plus d’adeptes.

Jeudi 16 Mars
Les Chalets de la Raille

Chef de course : Jacques Delage.
11 participants. Et une foumi !

Départ depuis le parking du Sauvage. Montée douce sur le chemin d’accès au chalet de la Raille. Première partie sur la terre et ensuite dans la neige. Les premières fleurs apparaissent. Nous avons dépasser le chalet jusqu’au point de vue sur la vallée d’Abondance et sur les Cornettes de Bises. Retour par les prés et le chemin de la montée.
Belle journée avec le soleil.

Jeudi 16 Mars
Le tour de la Terche et Combe suspendue

Chef de course : Jean-Pierre Favre et Pierre Barrucand
Nombre de participants : 15
Photographe : André Bon,
Récit : Brigitte Lesens
Aujourd’hui, une journée, dans le blanc des sous-bois, sur les étroites passerelles au-dessus des ruisseaux, au milieu des traversées de belles pentes qui font rêver.
Jean Pierre nous annonce une journée de repli, encore une, par les pistes à « canon à neige »
Pas trop motivant.
Un peu tout de même. Hier il a bien neigé et à la station de la Terche on peut dire qu’il n’y a pas la foule.
C’est partie.
Monté par la Chèvrerie. Très vite nous bifurquons à droite, pas de traces, pas de pistes damées. Nous sommes en forêt. Au sol, en alternance, neige, cailloux, neige, racines, flaques d’eau. Parfois c’est même un terrain pour le canyoning horizontal.
La couche blanche domine tout de même. Plus nous montons, plus elle est présente, plus l’optimisme revient.
Au sortir de ce terrain original, nous bifurquons sur la gauche, vers le fameux col de Graydon qui doit nous permettre de plonger sur les « belles pistes damées » côté nord.
Nos yeux et je peux dire nos jambes ont bien vue qu’il y avait une autre possibilité.
Jean Pierre ne dit mot. Peux être qu’il cogite mais il reste stoïque.
Quand tout le monde est enfin arrivé, proposition au sommet !
Plutôt que « descendre et monter » les pistes, pourquoi ne pas faire demi-tour ?
La Combe Suspendue, derrière nous est tout en poudreuse et, il n’y a pas la moindre trace….
Adoptée à l’unanimité.
On y va. Traversée attentive pour éviter les éventuelles coulées. En quelques conversions sur une belle trace faite par Edwige, (qui seconde parfaitement JP)
Lentement et surement, nous sommes en haut.
Pas question de s’arrêter casser la croute il ne faut pas se faire voler la descente. Vite les peaux dans le sac et, c’est partie.
Excellent jusqu’au Grand Souvroz.
Petit repas au soleil et Op ! Les 200 derniers mètres par la piste. Nous voilà devant bière, chocolat et jus de fruit.
Merci Jean Pierre… Avec toi on est sûr que la journée se déroule avec de bonnes surprises.

Dimanche 12 Mars
Le col Graydon

Chefs de course : Dominique Combeaud et Marianne Moreau
Participants : 12
Photos et récit : Brigitte Lesens
Une journée avec et sans neige – Une journée avec et sans pluie
9H30 : RDV au cimetière. Temps sec annoncé pour la matinée.
De 10H à 11H Arrêt au bistrot-boulangerie de Bellevaux. Très sympathique. Très bonne première idée. Il tombe des seaux d’eau.
11H27 Ski au pied !! en bas des pistes de la Chèvrerie. Devant nous, la pluie ne semble plus nous menacer. Derrière nous, c’est un autre ciel. Il vaut mieux ne pas tourner la tête…
12H36. Nous ressemblons soit à des grenouille, soit à des chiens mouillés. En bref, nous sommes trempés et un arrêt s’impose pour se secouer ou, se changer.
12H40 Nouveau départ pour les courageux. Trois d’entre nous, redescendent de dépit à moins qu’ils claquent des dents.
13H20 Bravo. Nous sommes au col de Graydon à 1787m, sous de beaux petits flocons de neige.
13H42 Le soleil nous illumine. Fin prêt pour une descente « course-poursuite » quasi droit en bas. Nos semelles glissent à merveille sur la surface blanche, comme dans les rêves. Rien ne frêne, rien n’accroche.
13H52 La banane en travers du visage, nous voilà souriant devant nos 3 copines, qui ont passé le temps en mangeant une petite croûte au restau.
14H et des peufs, c’est à notre tour de déguster nos repas conservés bien au sec dans nos sacs à dos ; Eux, sont humides.
Tout çà pour dire qu’une journée avec et sans pluie – avec et sans neige, peut se transformer en une journée fort sympathique et même, avec une très bonne descente.
Pour ce périple nous étions 14, nous avons montée 700 m de bonnes pentes
Encadrés par Dominique et Marianne, qui avaient fait le bon choix : monter et descendre sur les pistes. Parfois, c’est extra.

Dimanche 12 Mars
Le lac du Taney en boucle

Chef de Course : Gaëtan Jäger
2 participantes : Chrystelle et Claudie
Photos : Chrystelle et Gaëtan
Récit : Gaêtan
C’est un Dimanche annoncé en matinée humide et après-midi ensoleillé, un départ a 8h30. Sous une pluie fine nous commençons à marcher en direction de la Crosette z travers bois, puis en raquettes sur une neige lourde trempée vers le plan de l’Ortie sur la piste.
De la je renonce à grimper en direction du sommet de Cheseule pour basculer sur le vallon du lac de Taney, il n’y a pas beaucoup de neige nous allons prendre le sentier en traversé direction de la Charmille pour atteindre le col de Taney, en laissant les raquettes pour les crampons forestier que nous garderons aux pieds pour le reste de la rando.
Une belle traversée avec quelques éclaircies ou un ciel couvert et brumeux. Un troupeau de Chamois sur les hauteurs à guetter nos pas.
Nous arrivons sur Taney il est 13h juste bien pour casser la croûte à l’abri au sec a la petite chapelle. Le lac est Gelé avec de magnifiques reflets et couleurs, le niveau est très bas.
De belles éclaircies puis un grand beau temps nous accompagne pour faire le tour du lac, puis redescendre en direction du Flon.
Bravo aux courageuses d’avoir osées sortir ce Dimanche.

Samedi 11 Mars
Marche Nordique

Malgré la pluie les 8 encadrants étaient accompagnés par 2 marcheuses bien motivées !

Jeudi 09 Mars
Combe des Aravis


Chef de course : Marianne Moreau
Nombre de participants : 11
Photographes : André Bon et Jean-Pierre Jabinet
Résumé de la sortie : André
Avec des conditions atmosphériques bien plus agréables que prévues nous attaquons la montée, pente raide neige très dure, les couteaux sont rapidement utilisés. Après avoir monté 500 m. environ sur un revêtement ultra dur, neige croutée, stratifiée de glace Marianne a sondé sa troupe et préféré battre en retraite. Sage décision le retour s’est déroulé sans incidents si ce n’est quelques chutes sans conséquences. Nous avons eu le temps de visiter la chèvrerie des Confins et pour certains (es) se ravitailler en fromages de chèvre. Retour 16h à Thonon.
Merci Marianne pour cette journée de nature.

 

Dimanche 05 Mars
Le col de la Fenêtre d’En Haut – Combe de Drône

Chefs de course : Dominique Combeaud et Denys Gerbaix
Participants : 12
Photos : Stéphane et Marianne
Récit : Stéphane
Il fallait avoir « le nez creux » pour trouver ce spot merveilleux au col de la Fenêtre d’En Haut additionné d’un passage sur l’antécime de la Pointe de Drône afin de basculer dans la Combe de Drône à l’enneigement idéal qui nous comblera de plaisir de glisse sous nos spatules.
Merci à Dominique et Denys pour ce choix judicieux.

Dimanche 05 Mars
La Berthe

Cheffe de course : Carmen Campos
Participant(e)s : Laurence, Jacques, Monique, Colette, Dominique, Claudie, Claude, Maryse, Christelle
Photos : Carmen, Maryse
Texte : Carmen
Démarrage du parking de l’Erigné vers 9h30 avec les raquettes sur le sac et les crampons aux pieds pour la majorité. Monté tranquille dans la forêt de Fréterolle assez bien enneigée. A la sortie on chausse les raquettes et on entame les choses plus sérieuses : des dévers étroits ou face à la pente raide dans une neige qui s’apparente à une fine plaque de verre flottant sur de l’air. Arrivée au sommet vers 12h30 après environ 800m et vue à 360° : au plus proche les dents du Midi, les dents blanches, Bostan, les terres maudites, le Fornet et au loin la pointe percée et des dizaines de sommets suisses et français. Pas un nuage en vue et à peine de vent alors on opte pour le pique-nique au sommet. La descente se fera par le col de Cou et les traces de skieurs (très peu nombreux) jusqu’aux chalets de Fréterolle dans une neige de printemps ou des passages herbeux incontournables. Au chemin on échange les raquettes contre les crampons jusqu’à l’Erigné où on prendra le pot de l’amitié. Merci à l’équipe et merci à la météo de rêve !

Samedi 04 Mars
Marche nordique

Encadrants : Valerie Kopf et Serge Dupessey
21 participants
Photos / Vidéo : Maryse Labadie
Encore un beau succès pour cette marche nordique, sur la commune de Larringes,

 

 

 

 

 

Jeudi 02 Février
La Grande Chenalette

Cheffe de course : Marianne Moreau
Participants : 12
Depuis le tunnel du Grand Saint Bernard
966 D+ / 11 km