20230920_091511
IMG_4740
08
IMG-20230601-WA0000
_Z8A1361_cr
IMG_20230122_120243_Bokeh
Mont de Grange
previous arrow
next arrow

2023 – Juillet

2023 – Juillet
Un clic sur la photo et revivez vos sorties montagne

 

Dimanche 2023-07-30
Pointe d’Ireuse

Chef de course: René
10 participants

Départ de la rando devant les Chalets de la Buchille. Montée raide et glissante après les pluies de la nuit. Sentier en crête avec une suite de montées et de descente. Passage au col de la Buchille. Passage par le Pas de l’Echelle, technique. Montée terminale vers la Pointe d’Ireuse dans lesrochers et les prairies du sommet. Pique-nique sur la pointe avec le soleil. Descente vers Nifflon d’en Haut et Nifflon d’en Bas. Retour final par la route de la Buchille.

 

Dimanche 2023-07-30
Tour de la dent de Salentin

Cheffe de course : Carmen Campos
7 participant(e)s : Sylvie, Farida, Anne, Alain, Quan, Colette, Andrès
Vidéo Quan : https://youtu.be/hxrHczJ2ea4
Malgré des prévisions météos très changeantes et peu encourageantes, nous avons joyeusement démarré sous la pluie depuis Van d’en bas au-dessus des Marécottes. Après une heure dans la forêt, en balcon au-dessus de la vallée du Rhône, la pluie a abdiqué au profit des nuages. Petite crête au milieu des myrtilliers sans myrtilles avant de rejoindre le chemin qui nous amène à 13h au col du Jorat (2213m). La chance nous sourit car les nuages nous laissent découvrir les parois tourmentées des dents du midis, le lac de Salanfe et au loin un peu de la chaine du mont Blanc et des Combins, et jusqu’au mont blanc de Cheillon. C’est l’occasion d’un pique-nique bien mérité. On coupe la descente par le pot de l’amitié sur la magnifique terrasse du refuge de Salanfe et on termine vers 17h avec le goûter qui nous attendait dans la voiture d’Andrès : un magnifique panettone que tout le monde refusait et que tout le monde a mangé ! Merci à toute l’équipe pour la bonne humeur malgré la météo et quelques blessures.

Samedi  2023-07-29
Marche Nordique

 

 

Encore un beau succès pour cette marche nordique, avec 16 participants, dans les « Bois de Ville ».

2023-07-27 au 29
Cosmojazz Festival à Chamonix 

Cheffe de course : Christa Hauchard
5 participants, Bernadette, Laure, Pascal, Marion et Farida
3 jours de randonnées dans le superbe décor de Chamonix : Chalets de Loriaz, Plateau des Arolles du côté deLognan et Lac Cornu depuis Planpraz et 2 concerts excellents de Dafné Kritharas et Gaby Hartmann. Un demi jour de pluie, hélas pour le concert d’André Manoukian. Ce fut un rêve éveillé, un dépaysement complet si près de chez nous et un vrai sentiment de vacances en si peu de temps. Il n’y a pas besoin d’aller loin de chez soi pour vivre de beaux et bons moments.

Jeudi 2023-07-27
Croix de Fer

Chef de course René PERRIN
7 participants en tout

Ce jeudi 27 nous avons commencé la randonnée du col de la pierre carrée, au pied du bâtiment des chasseurs alpins pour descendre par la forêt de Flaine jusqu’à rejoindre la Poya. Après une tranquille traversée en corniche, nous sommes remontés vers les chalets d’Aujon puis le lappiaz d’Aujon avant d’atteindre le belvédère d’Aujon et sa vue à couper mle souffle sur les falaises qui dominent la vallée de l’Arve, face à la pointe percée.
5 des 7 participants ont ensuite pris la direction de la croix de fer, par un cheminement délicat en montée sur de fortes pentes et toujours proche des falaises, c’est un terrain d’aventure qui nécessite de chercher les brèches entre les barres rocheuses qui se succèdent jusqu’à atteindre cet improbable balcon de la croix de fer perché juste au pied de l’aiguille d’Aujon. De là nous avons pu profiter d’une vue sur la majestueuse tête du Colonney, et de la pointe percée si proche bien que de l’autre côté de la Vallée. Après une pause nous avons repris la descente par un itinéraire moins pentu, mais plus long, et il a bien fallu passer en desente les quelques barres rocheuses par ce nouvel itinéraire, un peu plus long et qui a demandé à tous de la patience pour descendre en sécurité, mais aussi pour les deux randoneuses qui nous attendaient au belvédère d’Aujon. Une fois le groupe complet reconstitué et un rapide pique-nique, nous avons repris la descente vers le lac de Flaine, bien à l’ombre pour profiter de la fraîcheur avant de reprendre les 400 derniers mètres de montée vers le col de la pierre carrée en traversant le golf de l’Arbaron.
Nous avons fait en tout 17km et 1180m de dénivelé.
Bravo aux 3 participants pour qui c’était la première expérience en terrain d’aventure. Nous avons fini par le pot de l’amitié à l’auberge des Molliets avant le retour pour tous vers Thonon

 

Dimanche 2023-07-23
Mont Charvin

Avec Pierre Barrucand
13 participants

Bonjour à tous,

Avec Laetitia on a passé un super week-end, nos cuisses, nos bras et même nos doigts usés nous rappellent depuis à cette grande Aventure sportive et humaine. MERCI !!!!

Alors, c’est avec plaisir, que le stylo a glissé sur la feuille et qu’on vous propose avec Laetitia le texte suivant :

« Un week-end vertigineux : La Tournette et le Mont Charvin par les arrêtes

Samedi 22 juillet 7h, nous voilà 13 personnes réparties dans les voitures direction le parking de la Molloire à Serraval.

La météo au beau fixe, arrivés vers 9h, nous voilà partis pour la Tournette en boucle guidés par Pierre et René.

Après une montée très agréable à l’ombre de la forêt notre groupe arrive au refuge de Praz Dzeures où nous savourons une pause café ou thé, moment convivial qui permettra peut-être à Michel qui s’était rendormi de nous retrouver…

On poursuit notre ascension dans un terrain rocailleux assez raide. De jeunes bouquetins curieux viennent nous saluer à un collet, rencontre majestueuse ! Puis à 12h50, on plie les bâtons pour attaquer ce que les initiés appellent “le fauteuil”, partie sommitale de la Tournette, escalade patinée mais heureusement cablée puis une échelle bien large, enfin le vide chatouille quand même les doigts de pieds. On arrive alors au sommet, très surprenant une large plate forme herbeuse nous invite à contempler une vue à couper le souffle, le bleu du lac d’Annecy, les parapentes et planeur font leur spectacle pendant que nous sortons le pique nique du sac, partageons le saucisson de Pierre et le cake au citron amandes de Jacques.

A 14h nous redescendons le fauteuil, guidé par les conseils de Marianne qui nous sécurise et profite de nous glisser quelques conseils pour de futures courses plus engagées. Après coup on comprend mieux…

On revient sur nos pas et on prend le sentier qui descend Nord au refuge du Rosairy, fermé. Là, nous attend Michel qui rejoint le groupe et guidé par Pierre, nous prenons une sente qui monte vers un petit collet à l’ouest du Bouton, puis on redescend puis on remonte pour atteindre les trois Vargnes. Plein les pattes, 15 km, 1430 m de dénivelé positif, le groupe commence à rêver d’une bonne bière et d’une bonne douche. A 17h nous arrivons au parking et en voiture nous prenons alors la direction d’Ugine pour rejoindre le refuge du col de l’Arpettaz perdu au fin fond, enfin, au pied du Mont Charvin. Impressionnant ! Pierre s’arrête pour nous montrer sur un panneau le parcours de demain ! Waaah ! C’est du rocher ! Et pointu !

Heureux d’arriver au refuge, nous découvrons un gite très chaleureux et grand luxe. Allez une bière, une bonne croziflette, un génépi et au dodo si le sommeil s’installe malgré l’appréhension pour demain !

Après un bon déjeuner, nous voilà partis à la fraiche par grand vent à 8h15 du refuge (1580 m) à l’assaut du Mont Charvin, Pierre en tête pour guider notre groupe de 15, Régine nous ayant rejointe la veille au soir. Après 500 m de montée, nous nous équipons de notre matériel de via ferrata et rangeons les bâtons, l’aventure câblée démarre. Marianne en tête nous guide dans nos pas et chacun y va de ses petits conseils, ses petits mots, ses attentions qui rassurent. Câble après câble, nous escaladons sans nous en rendre compte le golet de la trouye puis à un col où on aperçoit cette longue arrête avec des parties aériennes non câblées « je ne regarde pas en bas, je reste concentrée  » On prends soin de notre santé mentale avec Laetitia et on s’encourage tout le long .. Nous avons hâte de voir la belle brochette de photos que Jacques, Laurence, Marianne et Gaëtan ont pris à la volée tout le long, pour apprécier.

A midi nous arrivons au sommet du Mont Charvin, et là très surprenant, après 900 mètres d’ascension en solitaire, nous rejoignons les randonneurs à bâtons très nombreux, en famille, entre amis …

Nous essayons de pique niquer, bien que la trouille de la descente et du mauvais temps qui arrive nous submergent. Le vent se lève, certains sentent des gouttes, allez on décampe vite fait, il ne faudrait pas prendre l’orage dans la descente, car il nous reste encore l’autre arrête Nord et le pas de l’ours…Fatiguées, il faut retourner à sa concentration, on refait les binômes qui vont bien, l’entraide, l’assurance reprend le dessus pour la descente, Laurence derrière qui guide mes pas en désescalade, Laetitia devant guidée par Marianne, chacun son tour sur les sections de câble parfois très lâches et qui pourraient facilement nous déséquilibrer car dans certains passages surtout au pas de l’ours, les pieds patinent alors bien contentes de s’accrocher à ce filin d’acier. Nous avons quitté les crêtes vertigineuses et pendues dans nos baudriers nous traversons ce pas de l’ours, fières de nous, pour arriver vers 14H30 au sentier que nous apercevons, la pression et la fatigue retombent !

Nous descendons un joli petit sentier qui sent bon l’origan et le thym serpolet, l’humeur est légère et nous profitons de la vue des falaises qui s’éloignent en se disant qu’il y a à peine 30 minutes on était là-haut ! Incroyable !

Nous rejoignons la voiture que Pierre avait garée la veille au soir pour nous épargner la route qui mène au refuge et qui rallonge de 4 km. Les chauffeurs vont chercher les voitures pour ramener les autres marcheurs plus ou moins rapprochés du refuge.

Il est déjà 17h, on se quitte après un pot pour un retour sur Thonon vers 19H40.

On oubliera pas de remercier Virginie sans qui cette histoire ne se serait pas écrite (clin d’oeil)

Grand merci à Pierre, René, et chacune des 12 autres personnes qui nous ont accompagné dans ce week end vertigineux

Amitiés

Laetitia et Rachel « 

Voilà, on espère que ce petit texte trouvera écho à ce que vous avez vécu ces 2 journées. N’hésitez pas à compléter, corriger si des lieux sont inexacts, ou s’il manque des détails sur les altitudes, distances … Il faudrait indiquer tous les prénoms et noms des participants de ce week-end pour finir.

Avec Laetitia, on attend avec impatience les belles brochettes de photos car on a pas eu l’occasion d’en faire de trop .😜..

A bientôt pour de nouvelles aventures les amis 😄 🌸

Samedi 2023-07-22
La Tournette

Avec Pierre Barrucand
13 participants

 

Samedi 2023-07-22
Autour de Ripaille

13 fidèles marcheurs ont apprécié ce joli parcours autour du château de Ripaille.Jeudi 2023-07-20
La Grande Jumelle

Chef de course: Edwige.
7 participants.

Belle journée sous un beau soleil. Départ du parking de la Planche après Novel. Montée vers le Col de la Croix avec la fraicheur du matin. Passage par le Pas de Lovenex et la ferme de Lox.Montée vers la Grande Jumelle au milieu des fleurs. Arrivée au sommet pour le pique-nique en profitant d’une vue à 360 degrés. Retour par le même chemin avec les ambiances de l’après-midi. Un p’tit pot à Novel et retour à Thonon.

 

Dimanche 2023-07-16
Tour d’Hirmentaz

Chef de course: Antoine.
7 participants.

Départ tranquille depuis le village de Terramont.
Petite boucle par les hameaux de la Côte et des Mouilles.
Première montée sur les pistes de ski d’Hirmentaz.
Cheminement entre forêt et lande sèche. Chemin large pour aller au bout des prairies. Sentier montant pour passer la barre rocheuse, en forêt et dans les prairies d’alpage bien sèche.
Pique-nique avec une vue très large autour du Roc d’Enfer. Sommet atteint aux tables d’orientation. Retour par le vallon des pistes et la forêt « Chez les Faviers ».
Journée sous le soleil et bien chaude. Le pot à la maison bien apprécié.

Dimanche 16 juillet
Le tour d’Argentine.

Cheffe de course: Jacqueline Benand
Photo : Poupeville et Quan
Lien de Video : https://youtu.be/qCNFbt5k4y0
16 participants + la gentille guide.
Départ cimetière de Thonon 07h30 stop.
Ramassage de deux perdus à Évian stop.
Covoiturage jusqu’à Solalex CH stop.
Mise des véhicules au parking puis, sortie des véhicules du parking stop.
Retour des véhicules au parking mais pas tous stop.
Bienvenue en Suisse stop. Mais vraiment, STOP.
Nous voilà partis avec une bonne demi-heure de retard pour attaquer la rando mais, quelle rando. Nous progressons dans un sous bois très agréable jusqu’à la maison de Blanche Neige où nous nous apercevons qu’il y a 9 Blanche Neige, bizarre, on nous aurait menti ? Mais, ceci ne nous regarde pas, et nous repartons direction le Roc du Châtelet afin d’admirer un merveilleux point de vue, et, justement, point de vue ! Il faut dire que nous avançons accompagnés d’une légère brume qui nous masque une bonne partie du paysage. Juste quelques éclaircies permettent d’en voir un peu plus. Qu’à cela ne tienne, haut les cœurs, et nous voilà repartis à travers de superbes alpages puis, une petite montée qui nous mène au Col des Esserts, haut lieu de la gastronomie, qui nous permet de nous alimenter entre les Diablerets, une partie des Muverans et autres paysages magnifiques.
Bon, tout le monde à bien manger ? Alors, retour dans la vallée par Anzeinde afin de nous arrêter juste au dessus de notre cher parking pour nous mirer dans le miroir, un peu terne ce jour, et boire le célèbre pot de fin de rando.
Une fois de plus, un grand merci à notre Jacquotte nationale pour cette belle découverte suisse.

Dimanche 15 juillet
Sortie flore Ubine

 Chef de course: Antoine.
Photos : Quan et Antoine
Lien de video : https://youtu.be/KyIGCwOJxLk
15 particpants, 8 vacanciers AN à Ubine et 7 membres des AN de Thonon.

Balade très fleurie dans les premiers prés.
Un groupe attentif et intéressé.
D’autres fleurs au Col de la Plagne et vers les chalets d’Autigny. P
ique-nique dans les fleurs.
Retour au chalet d’Ubine pour la collation de fin de sortie.
Belle journée

Vendredi 14 Juillet
La Pointe de Bellevue

Chef de course : Jacques Delage

Vendredi 14 Juillet
Via Ferrata – Bellevaux

Encadrant : François Tupin
Participants : 5
Photos : Laurence Gilardini

 

 

 

 

 

 

Jeudi 13 Juillet
Pointe de Sous-Dine

Cheffe de course : Christa Hauchard
Participants : Martine, Laurence, Claude et Paulo
Il fallait assumer une bonne averse à l’heure du départ et croire aux annonces météo pour profiter de cette belle journée, où restes de nuages et soleil s’entremêlaient. Une montée agréable depuis Mont Piton avec la vue sur le Grand Genève, le passage du Monthieu avec quelques ressauts puis les beaux lapiaz du plateau. Hélas pas de vue sur le Mont Blanc, mais de nombreux bouquetins dans des positions majestueuses nous ont émerveillés. Sans oublier les fleurs si nombreux. Depuis la Pointe de sous Dîne nous avons fait la descente à travers champs et rochers, très sympa. Le pic nic à 20 m d’un bouquetin couché sur le rocher, sans qu’il soit troublé, accompagné du vol de deux faucons crécerelles fut l’apogée. Tout le monde a facilement maitrisé la descente du col du câble, un bon pot au chalet de Balme et la descente tranquille à travers forêts et alpages.

Dimanche 09 Juillet
Le Salève

Cheffe de course Nathalie Cadet
9 participants et participantes plus la guide.
Récit / Photos de Jacques Pouppeville
Nous partîmes à 7h00 du matin de Thonon pour rallier Collonges sous Salève où nous attendait, avec impatience, et nous la comprenons au vu du groupe, Nathalie.
Après un bref topo sur ce que nous allions vivre, nous partîmes sous les frondaisons, à l’abri du soleil mais sans air, où nous grimpons, suons, avançons, mais jamais nous ne rechignons ( excepté pour les cheveux longs ). Petite pause rafraîchissante bien venue au café de l’observatoire, puis , départ pour une longue descente qui nous permis de découvrir Genève et la plaine du Rhône, toujours sous nos frondaisons que nous apprécions sans façons. Un arrêt casse croûte au niveau de la Coratrie afin de nous sustenter, et de prendre un cours sur la chanson française. Jolis belvédère et grotte furent empruntés avant de rejoindre la civilisation sous une forte chaleur mais, heureusement, deuxième arrêt buffet à la Croisette pour le pot de fin de rando. Sympathiques, ces sorties où l’on découvre aussi les bistrots locaux.
Épilogue
Merci Nathalie de nous avoir fait découvrir ce Salève, si près et si loin à la fois , ainsi que ses différentes facettes, son histoire et sa géologie toute particulière de calcaire plissé, marne et grés, qui lui confèrent cette originalité. Un petit merci aussi aux Suisses qui l’entretiennent.

Samedi 08 Juillet
Marche nordique

Encadrants : Valerie & Emmanuel Kopf
Photos : Valerie K. Pascal S. Michelle M.

La pluie matinale de ce samedi n’a pas découragé 11 marcheurs pour la nouveauté de cette marche nordique sur une petite journée.
Départ de la salle des fêtes de Larringes pour une boucle champêtre et forestière de 16 km, traversant le site de Champeillant, le marais du Maravant, les bois et le château de Larringes avec une pause boisée à mi parcours.
Belle expérience, à reconduire.
Valerie K.

Jeudi 06 Juillet
Véret et Balacha

Chef de course : René Perrin
Photos : René et Aziz
Participants : 8
17km et 875m de dénivelé après avoir un peu rallongé la sortie..

 

 

 

 

 

 

Juillet à Ubine
Une semaine de gardiennage

Gardienne : Monique Bémer
Ambiance, travaux, orages

 

 

 

 

Dimanche 02 Juillet
La Tête du Colonney 2692 m

Chef de course : Stéphane Lauvergeon
+7 participants
Photos : René, Aziz, Quan et Stéphane
Vidéo de Quan :    https://youtu.be/RnQk3o64mhQ
Récit : René
Dimanche matin, Tête du Colonney
On y va ou plan B ? Telle est la question.
Certains n’en n’ont pas dormi de la nuit par la mauvaise grâce d’une météo incertaine.
Mais à 7h tapantes au cimetière de Thonon, c’est décidé, on y va !
Au départ de Passy Prâz Coutant, nous commençons par la forêt qui nous conduit à une
muraille impressionnante de plus de 700m de haut, mais comment les hommes ont-il tracé
ce chemin improbable dans cette muraille pour nous permettre d’atteindre en moins de 2
heures les chalets de Platé ?
Stéphane nous offre une petite pause-café au refuge de Platé, et c’est reparti pour la
traversée du désert .. de Platé.
Ce désert n’a rien d’un désert, c’est un immense lapiaz très habité, par des marmottes
mais aussi par de nombreux Bouquetins nonchalants que nous avons pris le temps
d’observer, sans pour autant nous retarder. Des mâles partout, mais étagnes et éterlous,
nenni, pas ici ! Elles ont choisi un autre vallon pour se mettre à l’abri.
Et c’est ainsi que nous avons rejoint le col du Colonney et traversé l’arrête jusqu’à la tête
des Lindards puis le passage délicat vers le pied du majestueux Colonney.
On y va ou pas ?
Après quelques hésitations vite balayées par la qualité de la neige et mini crampons aux
pieds, c’est décidé, on traverse le névé !
Et c’est ainsi qu’après la montée finale dans les pierriers d’ardoises nous sommes tous
arrivés au sommet de la tête du Colonney pour prendre ensemble un pique-nique bien
mérité.
Les nuages ne nous ont pas permis d’admirer la Pointe percée, mais nous avons eu
quelques instants une petite fenêtre sur le Mont Maudit et le Mont Blanc du Tacul.
Nous avons observé les fleurs de printemps, gentianes de Koch et printanières, silènes et
myosotis, mais aussi orchidées, quelques alouettes au vol stationnaire égayées par notre
présence, qui sait ?
Nous avons pris au retour le pot de l’amitié au refuge de Platé, très heureux d’avoir, contre
vents et marées mais surtout contre une météo capricieuse participé à cette belle course
proposée par Stéphane.
Merci Stéphane d’avoir emmené ce groupe très sympathique et joyeux !
Mission accomplie, 1600m de dénivelé et 17km parcourus sans encombre.

Samedi 01 Juillet
Marche Nordique

De fidèles marcheurs ont apprécié ce joli parcours sur 9 km avec comme accompagnants Valérie P. et Belen G.